Vous êtes ici : Accueil > Lycée > Les disciplines > Economie Gestion > La réforme de la série STG : La série STMG
    Publié : 10 février 2013

    La réforme de la série STG : La série STMG

    La série STMG


    Depuis la rentrée 2012, la série « sciences et technologies du management et de la gestion » (STMG) remplace la série STG en classe de première. La rénovation s’appliquera en classe de terminale à la rentrée 2013, pour une première session du baccalauréat STMG en juin 2014. Dans le contexte général de la réforme des lycées, elle s’inscrit dans la poursuite de la rénovation de la voie technologique et répond aussi à des objectifs spécifiques à cette série.


    - Grâce à son positionnement disciplinaire en Économie et gestion, la série STMG demeure ancrée dans la voie technologique, par son objet d’étude (les organisations), ses références scientifiques (la gestion, le management, l’économie et le droit), technologiques (les systèmes d’information et les TIC) et la démarche de son enseignement (démarche technologique).


    - Cet ancrage tient aussi au profil social dominant de ses élèves et, à ce titre, la série STMG a vocation à contribuer à la démocratisation scolaire, par la diversité des poursuites d’études supérieures auxquelles elle conduit, qu’il s’agisse des formations courtes (BTS, IUT), ou longues (CPGE ECT, DCG, universités). L’inflexion des objectifs d’apprentissage des élèves, et notamment le renforcement des capacités d’analyse, de conceptualisation et de synthèse, traduit le souci d’accompagner encore plus leur demande de poursuites d’études et de leur offrir les moyens de leur réussite.

    - La série STMG se distingue délibérément des formations de la voie professionnelle du secteur des services dont la professionnalité, renforcée dans les nouveaux baccalauréats professionnels, correspond bien aux nouvelles exigences de l’emploi tertiaire de niveau IV, et dont la finalité reste d’abord l’insertion professionnelle.


    - Elle répond à l’élévation des niveaux de compétences attendus dans les domaines de la gestion, de l’administration et du commerce, liée en particulier aux nouvelles exigences relationnelles, technologiques et organisationnelles de leurs métiers. Cette élévation, exprimée par les entreprises et les branches professionnelles dans les diverses instances consultatives (par exemple les CPC), est prise en compte dans les nouveaux référentiels des diplômes de niveau III (BTS et DUT).


    Voir sur Eduscol, la présentation complète de la réforme, ici

    Téléchargez la Plaquette STMG 2013