Vous êtes ici : Accueil > Formations sup. > le BTS Commerce International > BTS CI : Le Livre d’or de nos étudiant(e)s
    Publié : 8 janvier 2015

    BTS CI : Le Livre d’or de nos étudiant(e)s

    LE LIVRE D’OR DES ÉTUDIANT(E)S

    Les témoignages des "anciens" et de leurs stages, de leurs parcours post-BTS et de leurs appréciations a posteriori de leur formation au lycée Les Bruyères...



    Le témoignage d’ Alexandre C...... Promotion 2001 - 2003


    J’ai intégré le BTS CI du Lycée Les Bruyères après un BAC L car j’avais un intérêt particulier pour les langues étrangères et les voyages à l’étranger. La présentation de ce BTS lors des entretiens de recrutement m’a confirmé que c’était la filiale qui me convenait car elle me permettrait de travailler à l’international... ‬

    ‪J’ai particulièrement aimé le stage d’été de 12 semaines que j’ai effectué à Barcelone chez un transporteur d’œuvres d’art, ainsi que la mission commerciale à Saint Petersbourg durant laquelle j’étais en charge de développer les ventes de Maroquinerie pour une société de Rouen. ‬

    Je ne changerai pour rien au monde la décision d’entreprendre ce cursus scolaire plutôt qu’une FAC car j’ai pu travailler directement après le BTS, ce qui m’a ensuite donner l’envie de faire une école de commerce, et ainsi occuper un poste avec des responsabilités et un bon salaire. ‬

    ‪Après mon BTS, je suis parti vivre aux Iles Canaries, pendant 2 années afin de découvrir comment était la vie en dehors de la Normandie et de me faire une expérience professionnelle. J’ai travaillé en tant que Réceptionniste dans un Hotel 4* en bord de mer, ainsi qu’en tant que Guide et chauffeur de Jeep pour des excursions touristiques autour de l’île de Tenerife. ‬

    ‪J’ai décidé au bout de ces 2 années de reprendre les études et ai intégré l’ISD de Rouen, l’une des seules Écoles de Commerce, publiques, et en alternance. Je pouvais ainsi reprendre les études tout en restant indépendant. ‬

    ‪Je suis pleinement satisfait de l’évolution professionnelle et personnelle que m’a apporté ce BTS CI car depuis ce diplôme ainsi que ma Maîtrise en Développement Commerciale, j’ai vécu et travaillé à Barcelone, à Perpignan en tant que Responsable Export, et en Normandie en tant que Chef des Ventes France Export. Partout où je souhaite vivre je trouve un poste qui me convient. J’ai un rythme de vie qui me plaît, avec beaucoup de voyages, un salaire très convenable.

    ‪Pour finir ce témoignage, je souhaite insister sur le fait que je réalise aujourd’hui deux rêves professionnels, je travaille dans le Grand Export (Zone Asie / Océanie) et dans le secteur du Cycle, moi qui suis passionné de vélo. Ceci dans un des plus grands groupes français. (NDLR : Société Hutchinson, Filiale à 100% de TOTAL)‬



    Le témoignage de Louisa M. (Promo 2006)


    Après l’obtention de mon BAC ES, j’avais décidé de m’orienter vers le BTS commerce International pour l’ouverture sur le monde que celui-ci offrait . Ces 2 ans d’apprentissage intense et riche, m’ont permis dans un premier temps de gagner en maturité mais aussi de maîtriser des notions essentielles pour travailler dans un cadre international . J’ai beaucoup aimé l’équilibre entre les heures de langues ( pour ma part anglais et espagnol ), entre les heures de commerce international mais aussi entre les moments passés en mission et en stage.

    Suite à ce BTS, j’ai tout d’abord décidé de travailler pour un transitaire ( RDT à Rouen) mais j’ai vite compris que ce milieu un peu trop rébarbatif à mon goût ne me conviendrait pas des années... De ce fait, j’ai décidé d’intégrer 1 an après le master 1 en 1 an en commerce international au Groupe FIM à Saint Lô. Les bases acquises lors du BTS commerce international m’ont permis de survoler cette année et d’acquérir un niveau BAC +4 . Suite à ce diplôme de responsable en commerce international, j’ai décidé de parfaire mon anglais et me suis installé à Londres pendant plus d’un an ce qui m’a permis à mon retour d’intégrer un poste de chef de produits Europe pour un groupe anglais pour lequel mes principales missions sont de prospecter de nouveaux clients partout en Europe, émettre des offres de prix, gérer les réclamations et la partie Marketing..

    Dans le contexte actuel, je recommande ce BTS car il ouvre énormément de portes et est reconnu dans le milieu professionnel ainsi que dans les écoles de commerce si vous souhaitez continuer votre cursus.

    L’expérience de Anne Sophie H. (Promo 2008)
    Reinsurance Claim Analyst, Axa Global P&C


    Même un long moment après, il n’est jamais trop tard pour donner des nouvelles !

    Le commerce international mène à tout ! Après le BTS, j’avais décidé de me réorienter vers l’assurance, où je suis allée jusqu’au Master . Mon profil Commerce international + Assurance m’a permis d’aller dans la réassurance : j’assure les assureurs. Un domaine d’expertise, international, et très fermé.

    Je travaille chez Axa Global P&C, filiale du groupe Axa en tant que gestionnaire sinistres de réassurance avec en responsabilité le marché entreprise monde, le marché Suisse, le marché asiatique (Singapour, Hong Kong, Malaise, Thaïlande, Chine, Indonésie) ainsi que le marché indien.
    Axa dispose de multiples filiales à travers le monde. Toutes ces filiales, qui font de l’assurance, ont bien évidement des sinistres. Certains de ces sinistres peuvent être très importants (on parle en centaines de milliers, voir de millions d’Euro). Ces sinistres peuvent avoir un réel impact sur la bonne conduite de la filiale (que nous appellerons ici "cédante") et compromettre sa solidité financière.

    Ma mission est de faire le lien au niveau des sinistres (ex récent, le MH370) entre la cédante et les réassureurs. Par exemple, une cédante me déclare un sinistre impactant considérablement son activité. Je la reçois, en vérifie la validité, l’enregistre dans notre base de données, et commence à en faire une première étude (lecture du rapport d’expertise, vérification des chiffres, réclamer des documents qui seraient manquants). Par la suite, je déclare moi-même le sinistre aux réassureurs ayant signé avec nous un traité de réassurance.
    Ensuite je vais avoir 2 rôles :
    - Faire le lien entre les réassureurs et la cédante...répondre aux questions des réassureurs, leurs fournir les pièces qu’ils demanderaient, les tenir régulièrement informés de l’évolution du dossiers...
    - Apporter un support Back office aux cédantes, selon leur besoin : les aiguiller concernant les pièces de dossiers à fournir, les orienter et les guider sur les procédures courantes, éventuellement les aider à partir en action en justice dans les cas contentieux, négocier des avances de paiement des réassureurs en leur nom...

    Aujourd’hui, il m’est très utile de connaitre les incoterm, de connaitre les grands principes du transport et du fret. Le Commerce International mène à tout, et jamais je n’aurai pensé à l’époque que cela me servirait un jour. De plus, les stages à l’étranger sont un réel atout dans un CV. Dans ma jeune carrière, cela est systématiquement la première chose dont on me parle.

    L’expérience de Glawdys G. (Promo 2008)


    Après un bac littéraire, obtenu en juin 2006, j’ai intégré le BTS CI du lycée des Bruyères. Mon objectif de départ était d’exploiter les connaissances linguistiques acquises au lycée, dans un environnement professionnel. Je n’avais pas de métiers ou de secteurs d’activité en vue précisément, je cherchais surtout à mettre un pied dans l’entreprise. De formation littéraire, l’approche des matières technologiques m’a paru complexe les premiers mois, mais a su susciter mon intérêt. En parallèle, l’expérience de recherches de stage en France comme à l’étranger et de missions m’a sorti rapidement du "confort du statut lycéen" vécu jusqu’alors. Je voulais mettre un pied dans l’entreprise, j’y ai en réalité mis les deux. Que cela soit dans la logistique en passant par l’agroalimentaire pour faire un détour dans le pharmaceutique, j’ai réellement profité de mes deux années en BTS pour expérimenter plusieurs domaines d’activité et surtout à l’échelle internationale.

    Cette expérience a été riche en savoirs, et cela m’a permis d’intégrer une licence professionnelle en alternance à l’issue du BTS. J’ai réalisé cette année à l’université Pasteur, avec pour option négociation internationale, puis ai intégré un master à l’université du Havre, option marketing international, en alternance. Également, j’ai profité de ces formations en apprentissage pour connaître d’autres activités comme la banque et la finance. A l’issue de mes études, j’ai été employée comme conseillère clientèle en banque. J’ai travaillé deux ans dans une agence de province, pour finalement me rediriger vers un autre master, celui de la formation professionnelle et de l’enseignement technologique. Grâce à un congé individuel de formation, je me suis inscrite à l’ESPE de Caen (Basse-Normandie) pour passer le master et les concours de l’Education nationale. Je suis à présent enseignante en lycée, auprès d’un public de STMG (sciences et technologies du management et de la gestion).
    Mon expérience en BTS a été la plus significative dans mon cursus, tant en termes de compétences que de connaissances. Je transmets à mes élèves cette expérience du BTS et la richesse que cela peut apporter tant sur un plan personnel que professionnel.

    L’expérience de Martin G. (Promotion 2011-2013)


    Je m’appelle Martin GHEUX je suis là pour vous relater mon expérience du BTS Commerce International au lycée les Bruyères.

    Après avoir passé un an en Allemagne, suite à l’obtention de mon BAC ES, j’ai choisi d’intégrer le BTS CI notamment du fait des nombreux stages qui y sont proposés. Je pense que c’est là que réside la valeur ajoutée de ce BTS par rapport aux autres. Ainsi j’ai pu faire mon stage de 3 mois à Auckland, Nouvelle Zélande.

    Ce diplôme permet notamment d’avoir une vue d’ensemble permettant d’acquérir des compétences adaptables à tous les milieux attrayant au commerce international comme le marketing, la logistique, achats - ventes à l’international...*

    Grâce à l’obtention de mon BTS j’ai pu intégrer le Bachelor Business spécialisation Chargé d’Affaires Internationales de l’école de commerce de La Rochelle, directement en troisième année, classé 6ème meilleur Bachelor par le Figaro. Il ne faut donc pas voir le BTS comme une fin mais un tremplin à des études supérieures qui peuvent amener au même niveau qu’une prépa école de commerce. Il ne faut surtout pas se dire qu’on n’a pas le niveau parce que l’on n’a "que" un BTS. C’est un formidable outil à la poursuite d’étude.

    Aujourd’hui, voulant poursuivre mes études vers un master tourné vers l’international, je suis en train d’effectuer ma demande d’admission pour l’ESG Uqam de Montréal en développement du tourisme, classé 30ème mondiale.

    Ainsi on peut voir que grâce au BTS Commerce International que j’ai effectué aux Bruyères, toutes les portes sont ouvertes.


    L’expérience de Cassandre P. (Promotion 2011-2013)


    Je suis Cassandre PHILIPPE, ancienne étudiante du BTS Commerce International au lycée Les Bruyères (promotion 2011 - 2013).
    Suite à cette formation j’ai intégré l’université catholique de Lille en licence internationale d’économie et de gestion. Ma formation actuelle est une réelle ascension sociale. Malgré le fait que le BTS CI soit l’un des meilleurs, je trouve que les professeurs ne poussent pas suffisamment les étudiants à poursuivre des études prestigieuses, pourtant C’EST POSSIBLE !

    Pour moi le BTS CI a été un vrai tremplin, je pense qu’il faut plus percevoir ce diplôme comme une étape, et non comme une fin. Mon stage à Barcelone et la mission commerciale à St Pétersbourg m’ont prouvé que j’étais suffisamment mature et ouverte d’esprit pour ce genre d’aventures qui enrichissent plus que n’importe quel cours.

    Si vous entreprenez une poursuite d’étude en école de commerce, vous aurez plusieurs avantages par rapport aux autres, d’abord le niveau de langue que vous améliorez pendant vos stages, ensuite l’expérience professionnelle qui représente selon moi LE réel avantage du BTS CI, et enfin vous aurez une vision plus "pratique" des situation : lorsque les anciens étudiants de prépa argumenterons des situation par de grandes théories, vous serez capables d’apporter des arguments plus concrets, vous aurez une vision différente et tout aussi juste.

    - Si je peux donner quelques conseils, mon premier serait de vraiment bien choisir ses stages car ils sont l’unique support pour les dossiers et les soutenances. Si vous réalisez un stage dans lequel vous êtes impliqué(e), dans lequel vous vous sentez utile, vous aurez forcément plein de choses intéressantes à dire, et vous maîtriserez assurément le sujet, même si le stage ne vous a pas plu.
    - Mon deuxième conseil serait de vous préoccuper de la poursuite de vos études suffisamment en avance, surtout si vous avez l’intention d’entrer dans un cursus en alternance. Dites vous que plus vous postulez dans des formations, plus vous avez de chances d’accéder à une formation qui vous plait. Ne croyez pas que quelqu’un vous attend à la sortie du BTS, beaucoup d’étudiants de ma promo se sont retrouvés sans rien à la rentrée.

    Je garde un très bon souvenir du BTS, je ne regrette absolument pas cette formation, et malgré certains moments de doute qui peuvent exister, n’oubliez pas que ce BTS est une bonne formation qui ouvre de nombreuses portes. Tout dépend de votre motivation !

    Bon courage à vous ! Cassandre PHILIPPE


    L’expérience de Marion L. (Promotion 2010-2012)
    Assistante Commerciale au Développement International


    Aujourd’hui embauchée en CDI dans une PME qui fabrique et vend des machines industrielles en France et à l’étranger, en tant qu’Assistante Commerciale au Développement International. J’ai la tâche de trouver une clientèle internationale de poids, ce qui passe par de la prospection, des salons, des rencontres avec les chambres de commerce et d’industrie, mais j’assure aussi le suivi commercial de nos affaires en relation directe avec nos clients Français et étrangers.

    Mon principal atout pour décrocher ce contrat a été ma formation en BTS Commerce International, qui m’a apporté une incroyable expérience professionnelle, comparé à d’autres qui restent très scolaires. Tout ce dont on a besoin en entreprise par la suite est acquis lors de ces deux années. Les stages en entreprises, très responsabilisant et les missions commerciales qui apportent une véritable expérience, sont les points forts de cette formation.

    Après ce BTS j’ai tout de même décidé de poursuivre sur une Licence Professionnelle en commerce et développement international, qui n’a fait que renforcer cette formation enrichissante.

    Je conseille cette formation qui ouvre beaucoup de portes au niveau de la poursuite d’études, mais aussi au niveau professionnel. Nous en ressortons plus grand et apte à affronter le monde du travail.


    L’expérience de Estelle H. (Promotion 2010-2012)


    J’ai beaucoup aimé le BTS et plus particulièrement tous les stages effectués : 3 mois en Nouvelle-Zélande, 10 jours en Pologne, 1 mois chez Lubrizol. Ces stages m’ont beaucoup appris
    Les années bts ont été mes meilleures années d’études, je recommande !

    Après un BTS obtenu avec 13 de moyenne […] j’ai étudié à l’université Pasteur une licence professionnelle négociation commerciale et marchés européens en alternance. J’ai eu une mention et obtenu 875/990 au TOEIC [et] je suis trop forte en calculs d’incoterms (hahaha.. : -) (18,5/20 en licence)

    Je travaille actuellement chez Milton Roy à Pont St Pierre (27) dans le service commercial - pôle devis pièces de rechange. C’est un poste très trèèèès technique ! En effet l’entreprise vend des pompes doseuses, pas très féminin comme produit... Et je suis loin d’être ingénieure ou mécanicienne. Je suis en charge des distributeurs français et, étant la seule du pôle à parler espagnol, j’ai la chance de travailler avec l’Espagne et l’Amérique du Sud. Les clients sont ravis de pouvoir me parler espagnol plutôt qu’anglais


    L’expérience de Laura M. (Promo 2010 - Responsable des ressources humaines)


    Aujourd’hui Directrice des Ressources Humaines en charge de 250 personnes dans une commune de plus de 12500 habitants, je garde un excellent souvenir de mes années BTS au lycée les Bruyères.

    Initialement j’avais postulé pour faire le BTS assistant manager mais mon niveau de langue a fait pensé à l’établissement que je serais mieux en commerce international et je les en remercie car ce diplôme m’a énormément apporté en terme de confiance en moi, notamment grâce aux missions de prospection et au stage longue durée à l’étranger.

    Ce stage de 2 mois et demi que j’ai choisi de faire aux États-Unis a été un énorme atout sur mon CV dans la mesure où il dénotait une motivation et un goût pour le challenge qui peut plaire aux employeurs qu’ils soient dans le domaine commercial ou non. Pour ma part je l’ai toujours mis en avant lors de mes entretiens d’embauche et cela est toujours apparu comme une preuve de maturité.

    Dans la mesure du possible, j’invite vivement les futurs étudiants de CI à faire leur stage loin de chez eux afin d’être en immersion totale avec la culture et la langue de leur pays d’accueil car cela leur permettra d’acquérir bien plus rapidement un excellent niveau de langue. Quant à ceux qui s’inquiètent, il existait à l’époque une aide financière de la Région qui j’imagine existe toujours.

    Aujourd’hui, quand je pars à l’étranger pour mon plaisir personnel, je suis fière de voir que je n’ai aucun problème à me faire comprendre et à m’exprimer que ce soit en anglais ou en espagnol et je sais que c’est dû en grande partie au diplôme et aux CCF de négociation en langues étrangères qui nous obligent à une certaine aisance orale.
    Mes cours de négociation commerciale eux me servent encore parfois lorsque je réalise de gros achats : Connaissant aujourd’hui les tenants et les aboutissants de la démarche de vente cela me permet de mieux me situer dans la relation commerciale et ainsi de pouvoir négocier d’égal à égal avec le vendeur (croyez-moi on peut obtenir de nombreux avantages quand on sait de quoi il retourne).
    Plus encore, je ressens quotidiennement dans mon travail le fruit de ces cours de négociation et également des nombreux CCF (contrôles en cours de formation)qui m’ont familiarisé avec les entretiens individuels ce qui m’a dans un premier temps beaucoup aidé à ne pas appréhender lors de mes premiers entretiens d’embauche et surtout m’ont appris à savoir me vendre en tant que candidat et par la suite et aujourd’hui encore, dans ma relation avec les gens que j’encadre (portée des mots employés, l’importance des postures), chose indispensable en Ressources Humaines et en management en général.

    D’une manière globale je garde un excellent souvenir de mes deux années de BTS CI pour la bonne ambiance générale, le sentiment d’être bien encadrée (gros changement quand on vient de la fac) et l’ouverture au monde que cela m’a apporté (voir 2 pays en 2 ans, comprendre comment fonctionnent le système de transport des camions qu’on croise chaque jour sur la route, …).
    Aujourd’hui je suis fière de pouvoir dire que j’ai fait ce diplôme reconnu au niveau européen et j’encourage les jeunes qui m’entourent et qui veulent suivre des études de commerce à choisir ce diplôme plus qu’un autre même si aujourd’hui je me suis redirigée dans une autre voie, c’est un diplôme qui a beaucoup à apporter.



    L’expérience professionnelle de Camille L. (promotion 2009-2011)


    Pendant ma dernière année de BTS CI aux Lycée Les Bruyères, j’ai appris qu’une Licence Commerce International allait ouvrir en collaboration avec le GRETA et le CNAM. 

    Cette licence allait être en alternance, j’ai donc cherché un employeur. J’ai eu un entretien avec une entreprise et j’ai été embauché en tant que Chargé de clientèle export en contrat de professionnalisation pour 1 an, à la suite de l’obtention de mon BTS CI. J’allais donc 1 semaine en cours au Lycée Les Bruyères et 1 semaine en entreprise. Cette formation a été enrichissante surtout du coté professionnelle car j’ai été amené à mettre en pratique les cours de BTS CI et de Licence CI (tout ce qui concerne l’offre fait à un acheteur étranger jusqu’à l’envoi de la marchandise et l’élaboration des documents exports). A la suite d’une scission du service dans lequel je travaillais, un poste a été créé et l’entreprise m’a proposé un CDI au sein du service Administration des Ventes.

    Je suis maintenant Gestionnaire export ce qui consiste à :
    - vérifier les commandes venant de l’Administration Commerciale
    - vérifier la disponibilité du produit et en informer le client
    - procéder à l’expédition des marchandises vers les pays d’Amérique du Sud, le Mexique, l’Algérie, l’Espagne, le Portugal, la Belgique, les Pays-Bas, la Scandinavie
    Je prépare donc des exports en groupage et en conteneur complet ainsi que des expéditions en camion.

    J’aime beaucoup ce que je fais car j’ai des contacts directs avec différents services de l’entreprise ainsi qu’avec des intervenants extérieurs tels que les transporteurs et les transitaires avec lesquelles nous travaillons en confiance. J’ai également des contacts avec nos clients, nos distributeurs et nos filiales



    Camille V. (Promo 2008-2010) :
    Master en Management International par le biais de l’apprentissage



    - Apres avoir suivi mes études supérieures au lycée les bruyères et obtenu mon diplôme en 2010, j’ai souhaité poursuivre mes études en licence Affaires Internationales - parcours marketing par le biais de l’apprentissage à l’université du Havre. Cette formation recherche en particulier des étudiants ayant déjà acquis de l’expérience, que ce soit en France ou à l’étranger. C’est pourquoi, la mission prospection que nous avons effectué à Saint-Pétersbourg en 2009 et mon stage de fin d’année à Madrid furent pour moi deux expériences significatives qui ont représenté une valeur ajoutée lors de mes recherches de contrat d’apprentissage. J’ai ainsi pu effectuer une première année d’alternance au sein de l’entreprise REVIMA APU à Caudebec-en-Caux au sein du service Achats.

    Suite à cette première approche dans un environnement à la fois industriel et international, j’ai souhaité me diversifier dans le domaine des achats. Ainsi, j’ai poursuivi mes études par un master en Management International par apprentissage à l’université du Havre. Cela fait donc deux ans que je travaille pour l’entreprise DRESSER-RAND au Havre au sein du service achats. Cela m’a permis de devenir opérationnelle sur le poste d’un acheteur mais aussi de maitriser les outils informatiques mis à ma disposition. Suite à ces deux années, j’ai souhaité partir dans une filiale à l’étranger dans le cadre de mon contrat. Ainsi, l’entreprise m’a donné l’opportunité de travailler pendant la période estivale 2013 aux Etats-Unis au sein de leur siège social basé à Houston au Texas. Mon objectif actuel est donc de travailler sur le même modèle de missions qu’ au Havre mais non plus à échelle européenne mais internationale.

    A la suite de mes études qui se terminent au mois de septembre, je souhaite trouver un travail au sein d’un service achats dans le milieu industriel. Je sais aujourd’hui dans quel domaine d’activité j’aimerais m’épanouir grâce aux diverses expériences que j’ai pu réaliser y compris celles effectuées au cours du BTS.


    Marine Promo 2010.
    Responsable commerciale de la zone CEI en poste à Kiev

    " Après un BAC ES et une année de classe préparatoire aux grandes écoles de commerce, j’ai intégré en 2008 le BTS Commerce International au lycée Les Bruyères. Grâce à une formation pluridisciplinaire de qualité, et à de nombreuses missions en Russie et en France, cette formation a pleinement répondu à mes attentes.

    Suite à l’obtention de mon BTS en 2010, j’ai décroché un volontariat international en administration (V.I.A/V.I.E) à l’Ambassade de France à Kiev en Ukraine, en tant que responsable des visas et des adoptions. Même si l’administration diffère en beaucoup du commerce, le BTS CI m’aura permis, durant ces deux années de V.I.A, de mettre pleinement en pratique mes connaissances linguistiques et mon aptitude à sans cesse m’adapter à un environnement culturel et professionnel nouveau.

    Au terme de mon contrat à l’Ambassade, j’ai souhaité rester à Kiev et retourner à mes « premiers amours » : le Commerce International ! Ainsi, depuis mars 2013, je suis responsable commerciale de la zone CEI pour le compte de la société PRIMLAND, leader français dans l’export de kiwis.

    Mon objectif est de taille : développer de manière autonome (je suis seule basée à Kiev) les ventes de kiwis dans cette grande région que sont les pays de l’Est !"


    Lylian L. (promotion 2004-2006) :
    Responsable d’Agence de Transit Aérien chez SDV L
    I


    Mes deux années passées en BTS CI au lycée des Bruyères m’ont laissé de très bons souvenirs, au sein d’une promotion dynamique composée d’étudiants issus de toutes les différentes filières du baccalauréat et de toute la région.
    Cette formation m’a permis de connaître mes premières expériences en entreprise au cours de plusieurs stages, dont un de deux mois en immersion à l’étranger (en Allemagne dans mon cas). La mission de prospection commerciale réalisée avec toute la promotion (à St Petersbourg cette année-là) a été à la fois un temps fort et enrichissant sur le plan de la formation ainsi qu’un très beau voyage dans une bonne ambiance.

    Particulièrement intéressé en cours de CI par les chapitres sur le transport international (aérien / maritime), j’ai poursuivi après l’obtention du diplôme dans cette voie en préparant une licence dans une structure privée, l’ISTELI (Institut Supérieur du Transport Et de la Logistique Internationale). Cette école m’a été accessible grâce à la valeur reconnue du BTS CI et son contenu complet et diversifié (langues étrangères, gestion, droit, économie,...). Cette dernière année d’études m’a conforté dans mon choix d’orientation professionnelle et m’a permis d’entrer encore davantage dans le monde de l’entreprise.

    A l’issue de ce cursus, j’ai eu la chance d’avoir plusieurs propositions d’embauche et de choisir l’entreprise que je souhaitais intégrer. Après six années d’expérience chez SDV LI, un des leaders du secteur du transport international de marchandises, je dirige actuellement une petite équipe de six personnes et travaille quotidiennement en relation avec l’étranger (import / export), pratiquant essentiellement l’anglais, raison pour laquelle j’avais opté pour ce BTS après le bac ES.


    L’expérience de Nicolas M.., Promo 2004



    Après mon bac ES en 2002 et comme j’avais un bon niveau d’anglais je voulais intégrer une formation dans le commerce international pour l’ouverture sur le monde que ce cursus offre.

    L’avantage du BTS CI est qu’il est (selon moi) le meilleur BTS du domaine puisqu’il permet d’être directement opérationnel sur des postes d’assistants ou commercial export grâce à la qualité de l’enseignement très concret, les langues (vocabulaire commercial), le stage de 2 mois à l’étranger (très formateur) et la mission de prospection à l’étranger également.

    L’obtention du BTS est une clef pour la vie active mais on n’est pas obligé de s’arrêter là surtout si on vise un poste de directeur export (après +/- 10 ans de terrain. Les meilleurs peuvent intégrer une école de commerce. Pour ma part j’ai continué sur un bac +4 commerce international en alternance au centre de formation par apprentissage de l’université de Rouen.

    J’ai travaillé durant 9 ans pour divers PME sur divers secteurs géographiques (Asie et Europe).
    Je suis aujourd’hui responsable commercial France et export pour une PME industrielle du nord pas de calais.

    Je recommande vivement le BTS CI du lycée les bruyères aux personnes qui ont un goût pour les langues, le commerce, les voyages et qui n’ont pas peur de travailler !

    Virginie G.... promo 2003
    Assistante Achat import TEAM INTERNATIONAL

    Après le BTS obtenu en 2003, j’ai fait une mission en CDD dans le paramédical.

    En 2005 j’ai obtenu un poste d’assistante suivi de commandes export pour le groupe CORA aux Antilles puis j’ai "gravi" les échelons pour être responsable Administration des Ventes Export. A ce poste, je dirigeais une équipe de 7 personnes et mon équipe devait contrôler la facturation import (fournisseurs) et export (magasins) tout en optimisant les containers et assurer un prix de revient stable. Le groupe CORA s’est désengagé des Antilles, une enseigne sur les 3 a été reprise,de ce fait la moitié du personnel (35 personnes dont moi) ont été licenciés économiquement en juin 2010.

    En octobre 2010, j’ai trouvé un poste en CDD en remplacement congés maternité puis parental chez Schenker en tant qu’assistante commerciale (vive les cotations et les appels d’offres !).

    En décembre 2011, l’entreprise TEAM INTERNATIONAL FRANCE m’a contactée pour une embauche en CDI en tant qu’assistante achats Import, entreprise dans laquelle je suis actuellement (mon cv était sur le site Monster.fr, ne pas sous estimer ce type de recrutement !). Mon travail consistait, dans un 1er temps, au suivi des commandes import de nos clients en France jusqu’à la livraison dans leur entrepôt. TEAM est une entreprise d’import de petits électroménagers depuis la Chine vers la France par container complet. Je suis en contact direct avec les usines chinoises et les différents intervenants (fournisseurs, transitaires, douane, banque pour les paiements internationaux, entrepôts, transporteurs, clients).
    Aujourd’hui mon poste s’est "étoffé" car je source aussi les produits pour le groupe, je fais des offres ciblées à nos clients, et je gère aussi les commandes depuis un stock basée dans le nord (commandes moins importantes). Je rencontre directement les clients dans les centrales d’achats et j’ai fait un déplacement en Chine à la foire de Canton, en octobre dernier pour rencontrer nos fournisseurs chinois et trouver de nouveaux produits.

    Le BTS Commerce International m’a apporté la rigueur nécessaire à un poste dans ce domaine. Je n’ai pas pu continuer après l’obtention de l’examen mais je conseille fortement la licence professionnelle (toujours aux Bruyères) dans une entreprise et surtout avec un poste à dimension internationale.

    Bonne continuation à toutes et à tous !