Vous êtes ici : Accueil > Lycée > Les spécialités > La section Arts plastiques > De Rodin à la fonderie
    Publié : 23 mars

    De Rodin à la fonderie

    Les terminales en spécialité arts plastiques ont fondu en aluminium leurs sculptures modelées en argile.

    Le programme de spécialité en arts plastiques des terminales invite à l’étude de l’oeuvre de Rodin, c’est donc tout naturellement qu’un partenariat avec le lycée Colbert de Petit-Quevilly et la section fonderie en particulier est né, avec le projet de faire vivre aux élèves toutes les étapes du processus de création autour d’une oeuvre sculptée.

    Au départ donc, l’étude des oeuvres de Rodin en cours : le rapport au corps, au modèle et au modelé, au mouvement du corps et de la matière. Puis quelques premières expériences de modelage de corps ou de fragments de corps dans l’argile. Les questions de proportions, d’exagérations expressives, de la partie pour évoquer le tout, de texturage de la surface sont alors le fruit de riches expérimentations pratiques...

    Enfin, lors de deux journées, les 2 et 23 mars 2017, les élèves ont alors fait l’expérience de réaliser leurs propres moules à partir d’un sable noir et humide compacté en plusieurs parties afin de couler le métal en fusion, de l’aluminium à 1200°C, sous les consignes de Cyril Poessel, enseignant spécialisé à la section fonderie du lycée professionnel.