Vous êtes ici : Accueil > Lycée > Les spécialités > La section Arts plastiques > Voyage en Grèce des plasticiens

    Documents joints

    Par : S. Kirch
    Publié : 11 juin

    Voyage en Grèce des plasticiens

    "La machine à remonter le temps" par Vanessa Lopes, professeur de Lettres Modernes

    La machine à remonter le temps

    Une quarantaine d’élèves du lycée Les Bruyères à Sotteville-lès-Rouen, est partie en voyage culturel en Grèce, avec quatre de leurs professeurs, du 5 au 10 février 2017. Après plusieurs mois d’étude approfondie sur la tragédie de Sophocle, Œdipe-Roi, et le film éponyme de Pasolini, les élèves de Terminale Littéraire étaient curieux d’aller sur les traces de la légende des Labdacides et d’en retrouver des vestiges dans la réalité moderne. D’Athènes au Canal de Corinthe jusqu’au site de Delphes, en car puis par voie maritime, puis à nouveau en car jusqu’à Athènes, en longeant la borne de la Thèbes mythique, nous avons mené un glorieux pèlerinage pour apaiser la colère d’Apollon, rendre hommage aux dieux et répondre à toutes les énigmes des Sphinx. Les nombreux musées visités nous ont passionnés et leurs trésors inestimables ont enrichi nos imaginaires et notre soif de connaissances. Nous avons touché les marbres, contemplé les vestiges, parlé aux pierres sacrées, fait corps avec la nature, au pays enchanteur des dieux et des légendes immortelles.
    Les élèves de Première ont retrouvé le souffle épique des grands textes fondateurs, le vertige des guerres mythologiques, le fracas des armes et des héros empanachés de vigueur. Notre périple en Argolide avait quelque chose de l’expédition militaire. Sous le soleil brûlant de Mycènes, nous avons franchi la « porte des lions », en petits groupes comme des cohortes. Nous avons arpenté et sillonné tout le site à flanc de montagne, imaginant la splendeur passée de cette prestigieuse cité d’Agamemnon. Nous avons admiré les palais, les murailles et les sépultures royales. Le Musée a couronné cette visite hors du temps.
    Nous avons revécu l’épopée mythologique à chaque grand site, chaque découverte teintée de gigantisme et de religioseté. A Olympie, à Epidaure, à Tirynthe, à Delphes, musées, sanctuaires, stades, vestiges, forteresses, tout racontait la grandeur de la Grèce ancienne et sa généalogie divine. Les élèves ont appris au-delà des cours et des enseignements, en remontant le temps, pour devenir explorateurs, gardiens de la mémoire collective, héritiers de la Grande Histoire de l’Humanité, acteurs du présent coloré du passé, philosophes dans le berceau de notre civilisation.
    La visite finale du site de l’Acropole, guidée par la talentueuse Anissia, très proche des élèves, nous a ouvert les portes de la cité d’Athéna. La découverte de l’Agora grecque, commentée d’anecdotes insolites, de son musée qui nous a plongés dans le quotidien antique, du Parthénon, des Cariatides, de la vue du théâtre de Dionysos, a donné vie et reliefs et couleurs à toutes les théories, les cours, les textes et les livres, étudiés au fond des classes, à l’écart du réel.
    Ces voyages culturels sont vraiment des moments privilégiés, teintés de belles découvertes et de poésie. Les élèves rencontrent non seulement un passé et une histoire, mais aussi une culture contemporaine, riche et fière de ses ancêtres. Le temps de ce voyage et de cette aventure, nos élèves sont allés à l’école autrement. Merci à l’Association Athéna pour cette immersion grecque, pleine d’intensité et de passion.

    Vanessa LOPES, Professeur de Lettres Modernes.

    Post-scriptum

    Deux textes à télécharger :
    - "La machine à remonter le temps" par Vanessa Lopes, professeur de Lettres Modernes.
    - "Le parcours des Dieux" par Artémis Blondel, élève de première S.