Vous êtes ici : Accueil > Échanges internationaux > Le projet ERASMUS > Mobilité des étudiants > La mobilité des étudiants en situation de handicap
Publié : 20 mars

La mobilité des étudiants en situation de handicap

Comment Erasmus + accompagne-t- il les personnes en situation de handicap ?

La Commission européenne et les pays participants aux programmes ont souhaité soutenir la mobilité des personnes en situation de handicap, quel qu’il soit (mental, physique, sensoriel ou autre).

Des aides supplémentaires sont donc proposées à toutes les personnes handicapées bénéficiant d’une mobilité Erasmus +. Les démarches s’effectuent auprès du service des relations internationales (SRI) de l’établissement.
Ces aides, qui complètent la bourse « classique », tiennent compte de nombreux paramètres.
Un ensemble de frais liés aux besoins spécifiques de l’étudiant sont donc pris en charge sur la base des frais réels estimés par l’établissement français. Peuvent donc être couverts par ce financement complémentaire : la rémunération d’un assistant (de jour ou de nuit), d’un auxiliaire de vie et le suivi médical ; les coûts supplémentaires liés à un hébergement spécifique, au transport, à du matériel didactique ou autre.

La demande et les coûts doivent évidemment être justifiés. Un formulaire est à remplir et des pièces justificatives demandées (devis, factures par exemple) avant le départ. Par ailleurs, l’établissement devra vérifier les bonnes conditions d’accueil de l’étudiant. Le SRI et votre enseignant référent sont là pour vous accompagner dans ces démarches.

Pour que cette prise en charge complémentaire soit acceptée, la demande – effectuée en bonne et dû forme – doit intervenir au minimum 1 mois avant la date du départ.

Voir en ligne : generation-erasmus.fr