Vous êtes ici : Accueil > Lycée > Les disciplines > Les langues anciennes > Atelier de théâtre latin
Publié : 14 juin

Atelier de théâtre latin

théâtre, philosophie, éloquence avec les auteurs latins

S’entraîner à l’oral avec la littérature latine.

Nous proposons, pour le cours de latin en 2de, un projet théâtre, où nous ferons travailler les latinistes sur la mise en voix, et en scène, de textes latins traduits en français, autour de Plaute, Lucrèce et Cicéron. Les élèves travailleront sur le jeu et la mise en scène d’extraits d’Amphitryon et de La nature des choses, des Catilinaires et des Philippiques.

M. Lakshmanan, traducteur de Plaute et comédien, il proposera, en lien avec un éminent traducteur de Lucrèce, qui enseigne dans notre ville, un atelier de jeu et mise en voix de textes latins traduits une heure complémentaire pour les élèves volontaires, latinistes ou non-latinistes, afin de monter les extraits choisis
Il s’agira de mettre en scène de trois extraits d’Amphitryon et de trois extraits de La nature des choses, essentiellement en français, afin de les faire jouer par les élèves volontaires en fin d’année dans le parc du lycée Les Bruyères, ainsi qu’au lycée Jeanne d’Arc lors de la journée des Langues Vivaces. Nous emmènerons d’autre part les élèves participant au projet assister à deux spectacles de la compagnie Démodocos lors des Dionysies (www.dionysies.org) qui se déroulent chaque année à Paris fin mars.

Les objectifs pédagogiques sont essentiellement les suivants :
1. Culture générale : connaissance des textes étudiés, du théâtre antique ; initiation à la philosophie.
2. Apprendre à apprendre par cœur, avec les techniques antiques de la memoria.
3. Travail de la mise en voix : articulation, force, adresse, intonation.
4. Travail de la mise en scène : gestuelle, danse, présence, masque.

Ce travail sera est élément très important pour élever votre niveau en français. D’une part, il s’agit de faire lire les textes et donc de véritables livres. D’autre part et surtout, évidemment, il s’agit de travailler le français par l’oral, de façon très efficace, avec la haute langue orale, celle qui est écrite pour le théâtre, naturellement articulée entre l’écrit et l’oral. En effet, le niveau de langue écrit progresse quand le niveau de langue orale progresse. En fait, on travaillera là aussi bien la haute langue orale, essentielle pour les études supérieures et pour la vie professionnelle, que la haute langue écrite.
Il faut prévenir plutôt que guérir ; plutôt que de corriger des fautes qui s’inscrivent dans les habitudes, l’oral en général, et le théâtre en particulier, permet de corriger immédiatement, avant que la « mauvaise habitude » s’installe, et surtout d’installer les bonnes habitudes. Le double travail sur l’épopée philosophique et la comédie, en outre, permet de maîtriser aussi bien la langue soutenue que la langue familière : c’est essentiel quand on entre au lycée.
C’est enfin un jalon posé pour les épreuves certificatives orales : oral des épreuves anticipées de français, « Grand oral » prévu par la réforme du baccalauréat. La première approche de la philosophie apportée par Lucrèce sera une ouverture vers la spécialité « Humanités, lettres et philosophie » qui sera proposée en 1re, comme tout le travail proposé est une évidemment une ouverture sur la spécialité « Littérature et langues et cultures de l’Antiquité ».