Vous êtes ici : Accueil > Actus > Quelle biodiversité ?!
Publié : 17 janvier

Quelle biodiversité ?!

Dans le cadre du projet de la biodiversité, deux classes de seconde se sont rendues à la forêt de Saint Étienne du Rouvray et dans le parc du lycée...

... pour comparer différentes espèces animales et végétales. Nous les avons différenciées afin d’analyser la biodiversité de deux milieux différents.

Nous nous sommes donc d’abord rendus à la forêt de Saint-Étienne. La sortie a débuté vers 14h, nous avons marché dans la forêt pour trouver différents types de feuilles et d’insectes. Nous avons majoritairement trouvé des feuilles venant d’arbres de la région comme le chêne, le hêtre, le châtaignier, ou encore de la fougère. Des animaux de différentes familles (insectes, arachnides, crustacés) ont été ramassés et observés. Nous avons surtout rencontré un scarabée ! Celui-ci étant fort sympathique, nous avons décidé de le nommer Roberto. Enfin, nous avons pu constater qu’à l’intérieur de la famille des crustacés, il y avait des cloportes et dans la famille des arachnides, des araignées. Les espèces identifiées dans la forêt étaient toutes locales.

Les mardi et vendredi suivants, nous sommes allés dans le parc du lycée des Bruyères pour effectuer les mêmes recherches. Nous avons pu observer plusieurs espèces caractéristiques de la région comme le châtaignier, l’érable, des chênes... et beaucoup d’autres. Mais nous avons aussi découvert des espèces « exotiques » comme des magnolias, un ginkgo, un séquoia remarquable ou un figuier. Au milieu de toutes ces recherches, une de nos camarades est tombée dans la terre et s’est enfoncé une épine de châtaigne, ce qui ne l’a pas empêchée de continuer ses investigations. En ce qui concerne les animaux, il y en avait beaucoup moins que dans la forêt de Saint-Etienne Du Rouvray, néanmoins, nous avons tout de même rencontré quelques gendarmes.
Suite à ses sorties et aux résultats rassemblés en classe, nous avons constaté que la forêt est un milieu peu touché par l’Homme, en effet, elle contient surtout des espèces animales et végétales locales. Contrairement à la forêt, le parc du lycée des Bruyères est un milieu influencé par l’être humain. Il contient ainsi des espèces végétales exotiques, qui ont été introduites par lui. Les espèces animales sont moins présentes que dans la forêt. Les animaux se font rares car la végétation est différente, l’être humain ne cessant de changer, de dégrader l’espace dans lequel il vit.

Le projet de Biodiversité nous a permis de prendre conscience de ce que l’humain fait sur la planète. Quand il s’installe quelque part, il retire obligatoirement de la terre, de l’eau, des arbres et des arbustes pour pouvoir construire des maisons, des établissements scolaires. C’est à nous de réfléchir maintenant à préserver notre planète.

Les élèves de la classe de seconde 02

Portfolio automatique :